COUV BOOK

 

 

Automne 2013. Fin de tournée pour les Hurlements. Fidèle à ses habitudes de solidarité mais aussi d’indépendance, chacun des huit musiciens va s’en aller vers projets plus personnels durant cette pause, habituelle pour le groupe de punk-caravaning français. L’un d’eux, Laurent Kebous, confie son envie de reprendre Mano Solo, référence incontournable pour plusieurs membres du combo bordelais.
En quelques minutes, le projet individuel redevient collectif. Condition sine qua non : rendre hommage au lascar avec dignité, énergie et l’aval moral de ses compagnons artistiques. Fatiha Bendhamane la manageuse historique, Fred Kleinberg le peintre-ami au temps des premières chansons ou encore Napo Romero, le pote de galère et guitariste des années sombres et lumineuses du succès. Mano peut hurler à nouveau.
Des premières résidences de création où Napo intègre la bande à une tournée de près de 120 concerts en passant par un premier disque où une vingtaine d’invités (Zebda, Solleville, la Ruda, les Ogres de Barback, Bertrand Cantat…) viennent reprendre Mano Solo avec le groupe, ce livre retrace deux ans et demi d’aventures, de rencontres autour d’une création peu commune. Ponctué des témoignages de tous les acteurs du projet, il dessine en creux le portrait d’un artiste hors du commun, au constat toujours d’actualité, à la poésie populaire intemporelle.
Un livre voulu par le groupe pour garder une trace de cette aventure hors-normes. Illustré par le somptueux noir-et-blanc d’étonnants clichés au collodion, « Les Hurlements d’Léo chantent Mano Solo » vous emmènent sur les routes d’un salut pas comme les autres à l’une des plus grandes figures de la chanson. Un ouvrage nanti d’un CD live du spectacle où l’on peut goûter de Mano les versions vitaminées et (sur)prenantes des Hurlements d’Léo.

Photos : Pierre Wetzel
Textes : Yannick Delneste

Pierre Wetzel est photographe indépendant, très demandé dans le milieu musical. Depuis deux ans, il travaille le procédé du collodion, technique historique de prises de vue avec soufflet et plaques de verre.
Yannick Delneste est journaliste au quotidien « Sud Ouest », y suivant entre autres l’actualité de la chanson francophone.

SORTIE LE 3 JUIN EN PRECOMMANDE CHEZ CD1D