Bonjour à tous.

Une fois de plus, le gouvernement se moque de nous: "il faut réfléchir à un nouveau système d'assurance chômage, mais en attendant, nous allons tout de même signer l'agrément des partenaires sociaux"! De l'art de dire tout et son contraire pour ménager le medef tout en pensant que ça serait quand même dommage d'annuler des festivals! Nous le dénonçons donc haut et fort: cet agrément touchera tout le monde, pas seulement les intermittents, et de très loin. Le but inavoué est d'amplifier la part du travail précaire dans la société tout en réduisant les droits et la protection de ces mêmes travailleurs, intérimaires, intermittents et chômeurs, tout cela sous la pression du medef.

En conséquence, nous nous déclarons en grève, en soutien aux intermittents et à tous les autres travailleurs qui un jour subiront cette réforme injuste. Cette grève aura pour vous un avantage inédit: elle ne dérangera personne car nous n'avions pas prévu de jouer cet été.

On ne pourra donc pas nous accuser de prendre le public en otage (soit dit en passant, une prise d'otage c'est autrement plus grave que l'annulation d'un spectacle!) En revanche, avec nos autres groupes, nous mèneront évidemment des actions quand nous en aurons la possibilité. Nous pensons qu'une prise de conscience est nécessaire pour les musiques actuelles dont trop d'acteurs (musiciens, mais aussi tourneurs, programmateurs, Smacs, festivals) restent silencieux. Vous trouverez sur cette page un texte destiné a être lu au public pour la fête de la musique.

Merci de diffuser largement! La lutte continue!
Les Hurlements d'Léo"